We me gieng (Si on allait)

Soirée d'ouverture du festival : ciné-débat
Vendredi 13 mars 2020 à 20h à la La Vénerie / Espace Delvaux

Film

We me gieng (Si on allait)

Un film d’Alexandre Lachavanne, 70 min, 2019 (Suisse)

Partant de Suisse, un collectif prend la route direction la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes. Filmés au plus près, filles et garçons nous plongent dans l’expérience d’une vie nomade et sans entraves, une tentative de s’émanciper de la machine ultralibérale et d’inventer d’autres formes de vie dans un monde abîmé. Les images, douces et poétiques, contrastent avec la violence de notre société. Un film à rebours des schémas qu’on nous propose.

Débat

Vélo et luttes pour les biens communs

Avec Alexandre Lachavanne, Sébastien Kennes, Heidi Bonsaquet, Paul Hermant et Camille

Moyen de transport cohérent, moyen de mobilisation, outil de résistance contre l’emprise de la voiture, le vélo a bien souvent fait partie des luttes pour les biens communs. Masse critique, ZAD de Haren, Marche pour le climat, Namur, Perwez, etc. Un peu partout, là où des villes et des lieux sont mis en péril par la marche forcée de l’économie productiviste, les cyclistes se mobilisent. La petite reine participe-t-elle à la convergence des luttes ?

En partenariat avec Rencontre des Continents, Occupons le Terrain et Acteurs des Temps Présents

Sur place : buvette et petite restauration